C’est sous un beau soleil printanier que les Marcilloises et Marcillois se sont retrouvés, un peu plus nombreux que les années précédentes, devant le Monument aux Morts pour commémorer, ce mercredi 8 mai 2024, la victoire de 1945. Après le dépôt d’une gerbe au pied de l’édifice, le maire, Thierry Brunet, et le représentant des anciens combattants, James Amirault, ont rejoint l’adjudant-chef Jean-Yves Jobert, le porte-drapeau, afin de lire le message du ministre des Armées, Sébastien Lecornu, et de la secrétaire d’Etat aux Anciens combattants et à la Mémoire, Patricia Mirallès.
Ce message a rappelé « qu’il y a 79 ans la France surmontait l’étrange défaite de 1940 » mais il est surtout revenu sur les affres de l’année 1944, sur les combats menés en France, ceux de nos Alliés, des Forces Françaises Libres et ceux des Résistants. Ce fut aussi la dernière année de l’occupation, la plus meurtrière pour les civils, celle des massacres d’une armée en fuite, des bombardements, toute une somme de souffrances qui préfigurent d’autres horreurs, celles de la déportation et des camps.
Mais ce fut également un message d’espoir, celui de nouvelles ambitions sociales, démocratiques, de la prise de conscience par les peuples, jadis ennemis, que la paix se fera par « une construction européenne nécessaire au salut de l’Europe ». La minute de silence a enfin rendu hommage aux victimes de la guerre.

We use cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site web. Certains d’entre eux sont essentiels au fonctionnement du site et d’autres nous aident à améliorer ce site et l’expérience utilisateur (cookies traceurs). Vous pouvez décider vous-même si vous autorisez ou non ces cookies. Merci de noter que, si vous les rejetez, vous risquez de ne pas pouvoir utiliser l’ensemble des fonctionnalités du site.